Galerie des oubliettes

Théâtre

Les Bonnes

Où il est question d’humiliations, de révolte, de rêves d’amour et de meurtre, de jeux secrets qui tournent mal…

Lire la suite
Chargement

Seul en scène - La bourlingue

Semelles de vent – Bernard Colin

Des histoires de route, vécues par les auteurs… Les peuples du désert, les gitans de Transylvanie, les Tartares de Mongolie, les cargos-nomades errant de port en port, les trimardeurs du Canada, les longues marches sur les steppes, les rencontres. Et ces rêveries de promeneur solitaire…

Lire la suite
Chargement

Seule en scène

SAUVE QUI PEUT ! – Violaine Vérité

La première arrivera en marchant avant de naitre.
Dés les  premières minutes, le vent du sable du désert griffe la peau.
Le doux devient rugueux…
…La seconde, est une panthère noire.
Elle avance, défiante, le regard vif et  pénétrant.
Elle sort d’une caverne humide…
Extrait du texte de Sylvie Lefrère

Lire la suite
Chargement

Monologues pour femmes à la marge du monde

Flavia Perez – Galerie des oubliettes

Trois héroïnes méconnues s’emparent du temps limité qui leur est imparti pour se mettre en lumière. Il leur faut dire à tout prix, pour exister un peu, encore ou autrement.
En filigrane des contes traditionnels qui les ont fait naître, elles racontent une autre histoire, inédite et féroce…

Lire la suite
Chargement

Retisser le fil des histoires décousues par le temps et l'exil

La route de Soledad – CRÉATION JANVIER 2019

d’après Le cœur cousu de Carole Martinez, éd. Gallimard
Soledad, dernière fille de la couturière magicienne Frasquita Carasco, annonce la couleur d’entrée : elle arrête d’hériter des sortilèges de la séduction, des devoirs conjugaux et des ruines intérieures, imposées depuis si longtemps. Fini la division d’avec soi-même. A la différence de ses sœurs, elle ne prolongera pas la tradition. Elle la reconstruira et se reconstruira en même temps. Fil après fil, elle retissera le lien avec soi-même.
Née d’une lignée où chaque enfant reçoit un don en héritage…

Lire la suite
Chargement

écrire la vie. Non pas ma vie, ni sa vie, ni même une vie.

LE MONOLOGUE DE LA FEMME GELEE

d’après La femme gelée d’Annie Ernaux, éd. Gallimard
Débroussailler son chemin de femme. Comment la petite fille énergique et pleine de rêves, issue d’un milieu ouvrier villageois, est-elle devenue cette petite bourgeoise encarcannée dans une vie harassante et vide, soumise à cette fameuse loi de la différence des genres ? Retracer toute l’histoire, ne rien négliger.

Lire la suite
Chargement

CONCERTO POUR CONFIDENCIERE SOLO

L’homme assis dans le couloir – Marguerite Duras

L’HOMME ASSIS DANS LE COULOIR retrace la rencontre érotique d’un homme et d’une femme, sur la terrasse d’une maison brûlée de soleil. L’intensité du désir, la douceur extrême, l’abandon à la violence, la présence prégnante du paysage et de la lumière, tout est détaillé comme pour la préparation du film que l’on aurait pu en faire.

Lire la suite
Chargement